Après une fin d’année passée très vite, j’ai mis du temps à prendre mon rythme. J’ai commencé l’année avec un programme assez différent des mois précédents. Je parlais déjà de projet dans le dernier billet d’humeur et je ne me doutais pas de l’ampleur que ça allait prendre. C’est surement à ça que sert le mois de janvier, pouvoir se projeter dans ces beaux projets.

Humeur de janvier : tout un programme

Il y a donc un gros mois, je vous disais qu’un de mes projets pour 2020 était de remettre le sport dans mon quotidien. Et pour le moment je m’y tiens. Bon, je ne suis inscrite à la salle que depuis 2 semaines, mais ça me fait réellement du bien. En étant freelance, je peux adapter mes horaires de sport à mon travail. Pour l’instant, j’y vais en fin de matinée et ça me convient parfaitement. Du coup, je suis plus détendue et en forme pour travailler l’après-midi. Ce nouveau programme me permet de débloquer du temps pour des activités et j’en ai besoin pour rester productive. D’ailleurs, j’ai repris le project life cette semaine et ça m’avait vraiment manqué. 

Comme je le disais dans l’article sur mon mot phare, cette année j’ai choisi le mot ancrage. Il représente bien mon état d’esprit de ces dernières années; rester alignée là où je me sens à ma place. Rien n’est plus important à mes yeux que de continuer sur le chemin que je me suis créé de puis 1 an. 

Le mot de janvier est souvent synonyme de renouveau, résolutions ou routine, appelez ça comme vous voulez. Moi, j’ai repris mon organisation parce que j’ai de nouveaux objectifs pour mon business et pour ma vie personnelle. Et, donc pour tout combiner il me fallait un nouveau programme de bataille. 
Rassurez-vous je ne me suis pas mise à la miracle morning. Vous savez cette routine qui implique de se lever à 4h du mat, très peu pour moi. Pour trouver l’organisation qui me convient le mieux, je me suis surtout écoutée. En termes de routine j’adapte en permanence pour me sentir le plus à l’aise, je vous en parlais déjà dans cet article. Dans tous les cas j’ai besoin de cloisonner mes activités pour être productive. 
Désormais, je fais au moins 2 séances de sport le matin aux alentours de 09h30-10h. Je travaille un peu avant le sport et beaucoup après. Pour l’instant j’essaye de ne travailler que du lundi au vendredi samedi et le dimanche je le réserve pour ce blog. 

Pour trouver comment planifier le quotidien, je vous conseille l’article de Bee Organisée. Pour ma part la meilleure solution c’est le calendrier papier et un outil de gestion numérique. Je n’arrive définitivement pas à me faire à google calendar.
Par contre j’ai intégré Notion à mon organisation quotidienne. Seul bémol l’outil n’existe qu’en version anglaise, mais en soi ça n’est pas dérangeant. C’est même le seul outil qui m’a fait abandonner Trello, j’y ai regroupé mon suivi client, mes todo list, mes articles à lire et finalement tout ce qui est lié à mon entreprise s’y trouve. 

Alors, même si je n’ai pas choisi de prendre des résolutions j’ai quand même remis de l’ordre dans mes priorités. Un de mes objectifs de 2020 c’est de prendre 1 fois par mois du temps pour moi. 

Boulot, au programme développement et projets

Comme je le disais plus haut un tout nouveau programme a fait son apparition dans mon quotidien. 
Mais j’ai aussi choisi de me faire accompagner pour le développement de mon entreprise.
Je veux consolider mon activité dès le début et pouvoir développer de nouveaux produits dès cette année. 
Pour cela, j’ai choisi un accompagnement en 1:1 comme on dit dans le jargon. Mon “coach” (je n’aime pas tellement ce mot) est quelqu’un qui est dans mon entourage entrepreneurial, il est notamment le créateur du podcast Le live show. Je voulais une personne que je puisse voir en physique et qui soit dans mon environnement. Se faire accompagner c’est comme faire rentrer quelqu’un dans sa famille ou dans sa maison. Personnellement je ne laisse personne rentrer comme ça chez moi, donc je voulais assez bien connaître la personne qui allait mettre les pieds dans mon entreprise.
Le premier rendez-vous a mis en lumière mes attentes et mes besoins en tant qu’entrepreneuse. 
Mon premier besoin est donc la liberté. Liberté d’action et liberté de temps. Comme je veux développer de nouveaux produits, il me faut du temps, donc mon organisation tourne autour de cette liberté.
Ça paraît paradoxal, mais ça fonctionne. J’ai aussi mis une place une journée dédie à l’acquisition client (le démarchage beurk ça j’aime pas non plus), mais bon le but est de le faire selon mes valeurs
Pour l’instant je sélectionne des potentiels clients et des idées pour leur faire savoir que j’existe, passionnant non ?

Dans les idées de développement, je teste actuellement des carnets de voyage pour enfant incluant des activités sur le thème du voyage. Je suis aussi en train de développer avec deux copines entrepreneuses des trousses de toilette clean avec des produits au format voyage. Alors, sur le papier c’est génial, mais en vrai créer de nouveaux produits ça prend énormément de temps! C’est aussi le but de ce nouveau programme, me permettre d’avoir des matinées de libres pour travailler sur de nouvelles formules.

Alors, je ne vous garantis pas que cette organisation va tenir pendant des années. Quand on entreprend, on comprend très vite que l’organisation parfaite n’existe pas vraiment et qu’il faut savoir s’adapter.

La photo de l'humeur de blogueuse

Le parc de Joshua Tree une des étapes de notre parcours dans l'ouest américain.

Cette photo représente une des étapes de notre futur voyage dans l’Ouest américain, le parc de Joshua Tree. Ca y est notre programme est défini, les hôtels et billets d’avion sont réservés. J’ajoute quelques activités pour faire de ce voyage un moment unique, surement une déformation professionnelle non ?
Si vous avez envie de suivre ce périple qui se déroulera en juin, venez me retrouver sur instagram 🙂

Vie de femme

Au milieu de tout ça, avec 3 copines entrepreneuses on crée un réseau féminin, le lancement se fera le 26 février. Notre but c’est de créer un réseau pour toutes les femmes (entrepreneuses, étudiantes, sans emploi, retraitées….) on veut proposer un espace de discussion et de rencontre. Il y aura aussi des ateliers thématiques sur la féminité, l’entrepreneuriat, le développement personnel.
Parce qu’on ne se reconnait pas dans les réseaux féminins déjà présents parfois trop business parfois trop exclusif. Après 2 réunions on s’était mises d’accord sur le fond et la forme. Du coup, depuis quelques semaines c’est officiel : Les Toulonnaises sont nées! Quelle fierté de créer ce projet de toutes pièces qui plus est avec des femmes au parcours qui forcent l’admiration. Être bienveillantes et se faire rayonner entre femmes me paraît essentiel quand on se lance dans l’entrepreneuriat. Je remercie d’ailleurs Yasmine avec qui nous échangeons et nous nous motivons quotidiennement depuis le lancement de nos entreprises respectives.

Cet article m'a tant plu

Aujourd’hui, je vous parle de Pauline aka Lananasblonde aka la copine blogueuse toulonnaise.
On a partagé un déjeuner lundi midi et on a parlé blogging, instagram et du monde de l’influence.
Et malgré le faire que Pauline ait plus de 34 000 personnes qui la suivent sur instagram c’est une fille de la vraie vie. Une fille simple et qui est la même sur les réseaux, qu’autour d’un bon burger. Je suis ravie de voir qu’elle va nous parler un peu plus d’elle dans ces articles. Même si on se demande tous si raconter notre vie sur un blog sert vraiment à quelque chose. Je pense qu’à notre petit niveau on peut tous apporter quelque chose à quelqu’un à travers nos mots. 

La musique du moment

Plus qu’une musique je vous partage une playlist.
J’utilise Spotify pour écouter de la musique au quotidien, on a un compte famille que l’on partage à 5. L’avantage c’est que Spotify propose des playlists par rapport à vos goûts et des chansons que l’on écoute le plus. J’aime beaucoup cette playlist qui regroupe 10 étés en chanson.

Alors, pour 2020 vous avez revu votre programme ?
De nouvelles priorités ?

6 commentaires

  1. Ton billet donne la pêche à qui le lira. J’aime beaucoup les bonnes ondes que tu dégages, tu sembles mener tes projets en étant fidèle à toi même, tes valeurs. Voilà une année qui démarre bien et qui semble déjà très fructueuse. Je te souhaite de te réaliser! 😉

    1. Elise

      Merci Sibylle, j’essaye de rester moi-même dans mes articles donc je suis ravie que tu sentes mes bonnes ondes à travers mes mots.
      Je fais tout pour que cette année soit aussi belle que celle qui s’est terminée et je pense que ça peut que fonctionner comme ça non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.