Drôle de titre, vous ne trouvez pas ? Je pense que vous le sentez aussi, mais dès la mi-novembre il y a une petite atmosphère féerique qui s’installe. C’est ma saison de l’année favorite et j’ai l’impression d’être enveloppée de bonheur tout le mois de décembre. Du coup je me suis demandé si je n’avais pas développé une addiction à Noël. Cet article est aussi écrit dans le cadre du calendrier de l’Avent collaboratif de mon groupe de blogueuse : la blogo qui déchire.

Est-il possible d'avoir une addiction à Noël ?

Après avoir parlé avec plusieurs personnes, je me suis demandé si Noël pouvait être une addiction ? 
Je sais que de nombreuses personnes comme moi trouvent cette période féerique. L’éclosion des marchés de Noël, les vitrines de magasins qui s’illuminent, la chasse aux cadeaux mettent tout le monde dans une ambiance chaleureuse. Mais du coup, je me demande si on ne développe pas une dépendance à Noël. 
Je ne parle pas simplement du fait de recevoir des cadeaux, mais de tout ce qu’il y a autour et qui nous porte en ce mois de décembre. Peut-on devenir dépendants à cette ambiance cosy et enveloppante ?

Dans mon cas, je pense que l’on peut parler d’addiction à cette période de l’année! Mais, je le vis bien et je profite de chaque moment. 
Je vous explique les 4 choses qui me rendent dépendante à Noël, n’ayez pas peur c’est une très jolie addiction. 

Les téléfilms de noël : ma passion

Je sais que ce sujet divise, il y a les pros (comme moi) et les anti téléfilms de noël. Personnellement, dès que la fin novembre arrive et que les chaînes annoncent les programmes de Noël, je jubile. Même si tous les ans c’est les mêmes histoires, je ne peux pas m’empêcher de les regarder. Il en passe 2 voire 3 par après-midi et je les mets en fond quand je travaille. Quand je ne sais pas quoi regarder, je lance de suite un replay de téléfilm de Noël. J’ai même organisé avec mes copines une après-midi spéciale pour regarder le téléfilm avec les acteurs de la série “Les frères Scott”.

Tout le monde me dit que c’est toujours la même histoire. Un gars, une fille, de la neige, une petite ville et une histoire d’amour pour couronner le tout. Même si je vois arriver grosse comme une maison la mécanique du film, ça me fait quand même du bien de les regarder. Je suis toujours embarquée par l’histoire, je me verrais bien l’héroïne de ce type de scénario. Ce type d’histoire réveille un peu notre passion pour les contes de fées modernes. Étant enfant on regardait les histoires d’amour de Disney avec des cœurs pleins les yeux. Aujourd’hui, c’est les bûcherons de ville perdue du Vermont qui nous fascine.
Donnez-moi un chalet, un chien, un petit café où je passerais mon temps et mon incroyable mari au milieu de tout ça, je serais la plus heureuse. Alors, je pense qu’on peut clairement me définir comme addict aux téléfilms de Noël. Si vous en avez besoin, je vous mets une petite liste des téléfilms de Noël 2000 à 2019.

La décoration façon maison du Père Noël

Depuis quelques années dès que le mois de novembre se termine je sors toutes les décorations de Noël. 
Et là, c’est le défilé du doré, du rouge et du bois, j’en mets partout. Des photophores, des petits objets, des guirlandes lumineuses la maison se transforme en vrai vitrine de magasin. Tous les ans, j’ai toujours une bonne excuse pour refaire un petit stock de décorations. C’est comme une madeleine de Proust que de ressortir toutes ces mignonneries et de les disposer partout. 
Mon intérieur est déjà un endroit où je me sens très bien. Une fois toute la décoration mise en place je me sens encore mieux, le soir venu j’allume toutes les bougies et je savoure ce calme et cette sérénité. 
Pour finir, je parsème la maison de gourmandises, chocolats, biscuits et sucreries. Là, encore je ne pourrais pas me passer de ces douceurs. Habituellement, je ne suis pas spécialement une addict du sucre, mais en décembre il y a toujours des sucreries à la maison.

Je sais que pour certains ça peut faire beaucoup, mais chez moi c’est un vrai rituel d’hiver.
La décoration contribue à cet effet de bien-être que je ressens à Noël. Je n’ai jamais dérogé à cette règle de mettre Noël dans ma maison. Pour être honnête je voudrais même arrêter le temps et garder cette ambiance. 

La gratitude de Noël

Pour moi, ce moment de l’année en plus d’être vraiment ma période préférée, c’est aussi un moment de gratitude. On fait souvent le bilan de l’année et on pose les bases pour l’année qui arrive. Alors, pour l’instant je n’ai pas du tout posé mes intentions pour 2020. J’ai choisi de dire merci parce que cette année il m’est arrivé énormément de belles choses. Il me semble important de chérir et d’apprécier tout ce que cette année a pu m’apporter de bon avant de passer à autre chose.
Je suis convaincue que cette période et cette ambiance nous permettent d’être plus tournés vers les autres et de leur faire savoir à quel point ils comptent. Du coup, je pense que comme moi vous avez vu énormément d’articles, de posts ou de vidéos fleurir sur le thème de la gratitude.
Sur le compte instagram d’ESEV (mon entreprise si vous ne le saviez pas encore) j’ai choisi de parler de ma reconnaissance pour tout ce qui m’est arrivé cette année.
Elle a été bien remplie et riche en accomplissements. Cela me paraît essentiel de prendre ce temps pour clore cette année avant d’entamer la nouvelle.

Les cadeaux

Alors non, mon addiction de Noël ne se résume pas aux cadeaux, mais plutôt à tout ce qu’ils véhiculent. 
J’aime voir des dizaines de paquets sous le sapin, pas pour la quantité, mais pour la joie que ça apporte.
Ne pas savoir ce qu’il y a dedans, ouvrir petit à petit le papier et découvrir une chose que j’attendais c’est un pur bonheur. J’adore les surprises, petites ou grandes c’est quelque chose qui me touche toujours. Même si dans ma famille on fait des listes de cadeaux, on est assez pragmatiques. Cela ne gâche en rien la magie de la découverte, en plus il y a toujours des petits cadeaux bonus qui viennent se rajouter.
Mais par-dessus tout j’aime voir l’effet que produisent mes cadeaux. Parce que je prends un soin à faire des cadeaux personnalisés et originaux malgré les listes. Parce que je trouve que c’est un moment festif et marrant. Mais surtout parce que cette année on voit une grande partie de nos familles et ça c’est le meilleur des cadeaux.

Alors, je pense qu’on peut le dire j’ai clairement développé une addiction à Noël. Je suis encore plus joyeuse et excitée que le reste de l’année. J’aimerais vraiment vous faire ressentir tout le bonheur que m’inspire ce mois de décembre. La photo parle d’elle-même non ? J’étais plus que joyeuse et fière de mon pull de Noël et le slogan dessus me colle totalement à la peau!
Je vous parlais d’ailleurs l’année dernière de notre premier Noël chez nous, j’étais totalement transportée par l’organisation de cette fête dans ma maison. Pour moi Noël c’est le moment de l’année où tout est plus beau, magique et féérique. 

Alors vous pensez que je suis une vraie noël addict ?
Et vous team addict ou anti noël ?

28 commentaires

  1. Po

    J’adore Noël!! En plus, cette année, on est allé voir le hameau du Père Noël à côté d’Annecy, c’est magnifique!!
    J’ai toujours aimé Noël mais ça a changé depuis que j’ai des enfants! Voir leurs yeux brillaient, ça n’a pas de prix! Et je crois que je les ai contaminés tous les deux! ^^

  2. Tu es autant une addict de Noël que moi je crois 🙂
    J’aime tellement les téléfilms de Noël, les décorations, les pulls moches… Réfléchir pour les cadeaux, braver la foule pour aller les acheter, les emballer… Passer du temps en famille, manger deux fois trop… Bref j’adore cette période!!

    1. Elise

      Mais quel bonheur cette période, pour moi c’est le marathon chocolat chaud, cadeaux, gourmandises et bons moments!
      Les téléfilms de noël je ne sais pas d’où me vient cette passion mais ça fait un moment que c’est un rituel de fin d’année 🙂

  3. J’avoue, j’avoue…… je ne suis pas si fan de Noël que ça……. Je n’ai pas une immense famille, et elle n’est pas très attachée à la tradition, donc peu de décos, même si j’avoue que j’ai pour le coup assez hâte d’avoir mon chez moi pour créer une super ambiance cosy. Quant aux films de Noël, tout pareil, je n’accroche pas du tout haha ! C’est vrai que j’ai du mal avec tout le business autour, je n’aime pas lorsqu’il y a trop de monde, je me sens étouffée, et du coup Noël en ville c’est assez dur pour moi. Je dirais que j’adore tout de même aller dans les marchés de Noël voir du cidre chaud (mais pas de vin) et admirer les décos en faisant des balades en villes, pas forcément dans le centre, mais dans certains quartiers qui révèlent de jolies surprises. C’est pas Noël que j’aime le plus, mais l’ambiance hivernale : la neige, les bougies, le cosy, les plaids, la cheminée…. ça par contre je dis oui !

    1. Elise

      Quoi Valentine ? Qu’est-ce que je lis ? lol tu ne peux pas me faire ça lol
      Je suis tout aussi fan de l’ambiance de l’hiver que de noël, bon ok j’avoue je suis encore plus fan de noël.
      Mais je comprends que le côté commercial peut parfois poser problème mais je suis trop emballée par la féérie pour le voir.
      Peut-être qu’en ayant ton cocon tu te créera de belles traditions qui te feront un peu aimer noël!

  4. Heuuuu je crois bien avoir une addiction à Noël aussi à vrai dire !
    Je suis tellement fan de cette période, quand on me demande ce que je préfère dans l’année, c’est en effet cette période qui commence mi novembre…
    Mon copain n’arrête pas de se moquer, il n’a jamais vraiment fêté Noël , avec la tradition du sapin etc. Pour la première fois de ma vie, je vis entre deux appartements; je bouge réellement le 29 dans une nouvelle ville (Londres) alors je suis très frustrée … pas de sapin, pas de cadeaux au pied du sapin …
    J’ai clairement dit que l’année prochaine je met mon sapin en Novembre … et que je regarderai des films de Noël chaque jour où je serai en repos hahaha !
    Bref; je suis Noelodependante :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.