Aujourd’hui je participe au thème du groupe “la blogo qui déchire” sur le thème du souvenir. 
J’avais envie de vous parler de mes souvenirs d’été, j’en ai énormément de mon enfance. J’ai cette chance de vivre dans une superbe région (le var) et l’été est une saison un peu spéciale pour moi.
Surtout parce que je ne l’aime pas. Je déteste la chaleur, la foule pourtant j’ai des souvenirs d’été incroyables..

Les souvenirs d'été : le tennis

Quand j’étais petite, nous habitions une maison de village avec un petit jardin. Juste devant la maison j’avais une vue imprenable sur un cours de tennis, vous vous doutez donc quel sport j’ai pratiqué dès l’âge de 3 ans. 
Je me rappelle avoir passé des heures à regarder le tournoi d’été de notre club municipal et bien sûr y avoir participé. Avec plus ou moins de réussite. 
Je me revois avec ma raquette et mon sale caractère faire des matchs en pleine chaleur. 
Pendant de nombreuses années, j’ai également fait des tournois individuels. Ma mère m’emmenait jouer dans tous les coins du golfe de Saint-Tropez. Je n’ai pas forcément gagné de tournois, enfin si, peut-être 1, mais pas plus. Mais je nous revois arriver dans chaque club, retrouver toujours les mêmes copines de tennis, voir ma mère sur le bord du cours suivre mes matchs et me réconforter à chaque défaite.

Début juin le rituel de Roland Garros rythmait tous nos étés, je nous revoie sur le canapé avec ma mère qui faisait les commentaires. Le plus drôle c’est qu’elle faisait aussi la stratégie du match, les encouragements, le debrief. Et je me demande si elle ne pensait pas que le joueur l’entendait à travers la télé, fallait pas la décevoir non plus y en a certains qui en ont pris pour leur grade après une défaite. 
Ne m’en veux pas maman de raconter ça mais tu n’as pas changé, tu fais toujours autant de commentaires que Lionel Chamoulaud. 

Même si aujourd’hui je ne pratique plus le tennis, une grande partie de mes souvenirs d’été sont liés à ce sport. Et je vais vous dire, maintenant on commente Roland Garros par sms ou sur messenger.

Les souvenirs d'été : la plage

Je vous l’ai dit en introduction je déteste cette saison, la chaleur ou devrais-je dire la canicule. Bon promis je n’aborde pas ce sujet, on en souffre tous et apparemment elle va revenir la semaine prochaine….
Eh bien, plus jeune j’allais très souvent à la plage, bon c’était surtout la seule activité gratuite que je pouvais pratiquer avec mes copines.  À cette époque avoir ma serviette collée à celle des touristes ne me posait aucun souci, les coups de soleil étaient souvent de la partie. Ben oui, mettre de la crème on n’y pense pas, sauf le soir quand on peut même plus supporter les draps sur sa peau. 
Je me souviens avoir fait des dizaines de pique-niques avec mes copines de collègue/lycée quand elles avaient leurs correspondantes étrangères qui venaient pour les vacances. 

Alors aujourd’hui la plage c’est très rare que j’y mette un pied, sauf si c’est pour passer une journée entre filles sur un matelas, à siroter des cocktails. Parce qu’en fait je déteste avoir du sable qui colle partout et c’est pareil pour le sel après chaque baignade je file me rincer. Donc pour moi la plage ça veut dire transat, cocktails et douche, oui je suis une queen donc j’ai des goûts de luxe.

Les souvenirs d'été : les petits boulot

Chez moi avoir un petit boulot l’été est presque une obligation. Quand j’étais ado c’était la préoccupation du mois de juin. Avec mes copines ont cherché à se trouver un petit boulot plutôt sympa qui nous permettrait de mettre quelques petits sous de côté pour le reste de l’année. Personnellement, j’ai toujours eu beaucoup de chance. Merci maman de m’avoir aider à trouver des boulots assez cool. Mais à l’inverse de certaines de mes copines qui trimaient en restauration, j’ai eu la chance de faire des boulots plus tranquilles. 

À l’âge de 15 ans j’ai passé 1 mois dans une boutique de vêtements pour enfant, pour faire du rangement certes, mais moi j’étais ravie. 

Pendant 2 étés, j’ai travaillé dans une pharmacie, oui vous avez bien lu une pharmacie. Si vous vous posiez la question, je n’ai aucun diplôme dans ce domaine donc je ne servais pas les clients avec des ordonnances. Par contre j’ai découvert un monde fascinant : la parapharmacie. Je peux vous dire qu’en pharmacie il y a plein de cadeaux pour le personnel et mes collègues me faisaient profiter de tous ces avantages. Le mieux dans ce boulot c’est que j’étais en plein centre-ville et que ma meilleure copine habitait et travaillait juste à côté de la pharmacie. Du coup on pouvait se voir tous les jours très souvent. 

Quelques années plus tard j’ai travaillé dans un office de tourisme, expérience bien plus fatigante, voir des gens toute la journée c’est plus qu’usant. Malgré tout ça ne m’a pas dégoûté puisque j’ai continuer dans le service client après cette expérience.

Mais tous ces petits boulots ont été un atout, j’ai appris à devenir un vrai caméléon.
J’ai des souvenirs d’été vraiment cool comme les soirées de fin de saison à Saint-Tropez.
Ça m’a également appris la valeur du travail et la sensation d’avoir une indépendance financière.

Les souvenirs d'été : les vacances

Quand j’étais enfant on avait une boulangerie familiale et les vacances estivales étaient donc proscrites.
La seule possibilité de vacances en famille était avec ma maman fin août. Tous les ans, on partait 2 semaines avec ma mère dans une région différente. Généralement, on emmenait une copine d’enfance avec nous. Tous les étés ma mère trouvait une région française que l’on n’avait pas visitée, elle prenait contact avec l’office de tourisme local. On se retrouvait à la maison avec plein de brochures; peut-être que ça aussi ça a influencé mon choix de travailler dans le voyage. Ma mère passait des semaines à éplucher ces brochures, à nous trouver un super gîte où loger et des activités pour découvrir les lieux. 

Le moment que je préférais c’était la préparation des vacances. Faire la valise, choisir des livres ou des mots fléchés (oui j’ai eu des loisirs de grand-mère très jeune) et le jour du départ se lever tôt.
Au plus tôt, on se levait, au plus j’avais l’impression d’être en vacances. On chargeait la voiture, on s’installait dans la voiture avec nos coussins et on reprenait notre nuit. 
Des souvenirs de ces vacances j’en ai des dizaines. Je ne résiste pas à l’anecdote de vacances. Un jour où on était perdues, j’ai retrouvé l’endroit où on logeait. Une petite porte cochère dans une très belle ville, je ne sais plus exactement l’âge que j’avais, mais j’ai été la seule de la voiture à trouver notre chemin. Ma mère en parle encore. 

Je ne remercierais jamais assez mes parents de m’avoir permis de voyager dans autant de si belles régions. Ces périples en France m’ont laissé des souvenirs d’été impérissables. Notamment les Châteaux de la Loire et leurs merveilleux jardins ou nos vacances à Saint-Malo, je n’ai jamais mangé d’aussi bons fruits de mer.

Le thème du souvenir m’a énormément inspiré, ça m’a permis de me replonger dans de beaux souvenirs d’été. J’aime beaucoup ces challenges d’écriture parce que chaque participant peut l’adapter à son blog et proposer sa vision du thème. Pour découvrir les deux autres challenges auxquels j’ai participé, c’est par ici.
Alors je ne pourrais pas vous raconter tous les beaux souvenirs qui ont pavé mes étés. 
Je ne suis pas fan de cette saison, la chaleur, le monde rien ne me plait vraiment, mais j’ai quand même des souvenirs incroyables. Maintenant je me crée mes propres souvenirs. Avec les copains on se fait des soirées camping endiablées, on mange, on chante, on rit. On vit, simplement! 

Et vous, quel souvenir d'été vous a le plus marqué ?

20 commentaires

  1. Coucou, je ne connaissais pas ce groupe, mais je trouve super sympa de faire des challenges d’écriture !! 🙂
    Ahhh le tennis, j’aimerais bien en pratiquer un jour.. d’ailleurs si je m’y mets ce sera cool d’avoir un coach comme ta mère, au moins je serais sûr de progresser hihi 😀
    Pour répondre à ta question, j’en ai tellement des souvenirs qu’il m’est impossible de trouver celui qui m’a le plus marqué lol

  2. Super beaux souvenirs 😊 ! Et oui maintenant il est temps de s’en créer de nouveaux, et quand on sera mamie on se remémorera tout ça avec nostalgie ! Moi aussi j’ai participé à ce thème j’ai posté mon article hier je crois. Quand j’étais petite mes plus beaux souvenirs d’été c’était simplement les vacances avec ma famille, on a visité quelques belles régions en France … et il y a tellement de choses à voir dans notre propre pays qu’on n’est quasiment jamais allé à l’étranger d’ailleurs 😂

    1. Elise

      Coucou, ravie que tu ai participé, n’oublies pas de poster ton article sur le groupe qu’on puisse toutes le lire.
      Les souvenirs de vacances nous font revivre de belles émotions, je te rejoins totalement la France est un pays magnifique et je suis ravie que ma mère m’ai permis de découvrir autant de régions.

  3. Pour ma part, c’est presque l’été toute l’année dans mon pays (Saint-Louis, Sénégal) donc quand la chaleur de l’été arrive, on a un peu l’impression que c’est normal comme tous les jours. Nous avons deux saisons (saison sèche et hivernage). Mais je garde des souvenirs de mes 3 mois de vacances scolaires car nous fermions en Juin et ouvrions en Octobre. J’ai toujours adoré les sorties en plage, aller en vacances à la capitale, faire du shopping, porter des maillots de bain. De bons moments en famille et avec des amies dont on garde le souvenir 🙂

    1. Elise

      Ah le Sénégal j’ai eu la chance de découvrir une partie de ton beau pays, j’ai adoré. Bon j’ai voyagé dans le cadre du travail donc pas un programme sur-mesure comme je l’aurais souhaité mais c’est une chance de pouvoir voyager quand même. Et la gastronomie sénégalaise on en parle ?!? J’ai vu des couchers de soleil quand j’étais à M’Bour à couper le souffle.

  4. Jai adoré écouter tes souvenirs. Oui, jai dit écouter car tellement bien écrits que je n’ai pas eu l’impression de les lire mais de les entendre.
    Et pour ce qui est de ce que tu détestes, la chaleur , le sable qui colle et le sel sur la peau…je te rejoins presque…je deteste aussi…sauf la chaleur

    1. Elise

      Ah enfin quelqu’un qui n’aime pas trop l’été, merci Lauriane 🙂
      Oui ce petit goût d’indépendance c’est tout à fait, avoir des horaires de boulot, un premier salaire même si c’est des boulots parfois difficiles ça m’a fait grandir.

  5. bonnaud marie françoise

    oh oui ma fille j’ai beaucoup aimer revivre nos vacances, et c’est de merveilleux souvenirs, je vois que je t’ai influencé dans les vacances et le travail saisonnier, je ne peux pas regretter d’avoir fait tout ça avec toi et d’avoir amener avec nous des cousins, une copine principalement et poupa. maintenant les vacances seront bien sur avec ton mari chéri, mais nous pourrons peut être repartir ensemble autrement.

  6. Trop bonne idée d’article 😉
    Pour ma part mon plus beau souvenir d’été c’était avec les amis. Lorsque j’étais petite mes parents louaient une grande maison avec d’autres amis et nous étions pleins d’enfants du même age. Au programme bétises, activités et rigolades.

  7. Haha j’adore me replonger aussi dans mes souvenirs d’été ! C’est vrai que Roland Garros rythmait aussi nos journées / soirées (on est une famille de sportifs …)
    C’est avec beaucoup d’émotions que je suis retournée dans la petite maison où nous allions chaque été ! Un village près de Cayeux. Je me souviens d’après midi dantesque où on faisait des chasses à l’homme dans le village. Enorme on avait tellement d’imagination pour se cacher à l’époque … où l’on allait ramasser des couteaux à la plage. J’adore j’ai toujours ce petit pincement quand j’y retourne 🙂
    C’est un peu notre madeleine de Proust à chacun ! Une odeur, un souvenir, une photo !

    1. Elise

      Il y a des endroits qui nous marquent, parfois une chanson, une odeur ou un atmosphère me renvoie directement à mes souvenirs. Comme un bon dans le temps, je comprends tout à fait que cet endroit soit une peu ta madeleine 🙂

  8. Hello, super challenge ! Pour ma part, mes souvenirs d’été, c’était les vacances en famille, en bord de plage, dans un camping avec piscine. Je me souviens avoir particulièrement apprécié mon séjours à Grace, une ville près de Nice. C’était génial. On allait à la mer, on à tester un restau italien à tomber, on avait une piscine dans le camping. C’était la belle vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.