Après 15 jours, je vous retrouve pour une nouvelle humeur de blogueuse. Je ne vous parlerais pas de la canicule même si j’ai l’impression que ma maison est un four. Le mot d’ordre ces derniers jours : organisation.

Humeur générale - Un temps pour tout

Je vous parlais de ma motivation parfois en dents de scie ces derniers temps. La solitude au quotidien n’est pas toujours facile à gérer bien que je sois quelqu’un de très indépendant, j’ai aussi envie et besoin d’échanger.
Pour contrer le manque de motivation et être efficace, la seule à chose à faire est de délimiter un temps pour chaque tâche, donc de s’organiser. Habituellement, je suis quelqu’un de très organisé, je planifie tout, je note, mais là comme il faut tout mener de front la création d’entreprise, le blog et la vie perso, ça fait beaucoup.
Je suis du genre à culpabiliser si je passe une journée à traîner ou entre copines, parce que je sais que j’ai du boulot à faire. Tout ça, c’est fini j’ai décidé d’accorder une place à chaque activité. Et de ne pas laisser empiéter une activité sur une autre.

Alors, la grande partie de mes journées est en effet dédiée à la création d’entreprise, mais je me dégage 1 journée minimum pour le blog. Je prends aussi du temps pour voir mes copines et profiter de ces bons moments entre filles. D’ailleurs la semaine dernière je me suis accordée 1 journée pour fêter l’anniversaire d’une copine. Une belle journée à la plage, un déjeuner et une super soirée sans culpabiliser, quel bonheur!

Dans le but de mieux m’organiser, j’ai repris mon organiseur de semaine. Je note les tâches prioritaires de la semaine et je les place selon les créneaux que j’ai dans la semaine. Les semaines qui arrivent vont être occupées par du travail très chronophage donc il faut organiser au mieux mon temps de travail.
Et puis je laisse du temps pour les imprévus, j’ai une copine spécialisée dans les sorties improvisées et ça donne une bouffée d’air à ma semaine.

Boulot, je deviens une "vraie" entrepreneuse

Cette semaine j’ai lancé mon questionnaire d’étude de marché, j’attends de voir les réponses et d’ajuster mon offre en conséquence. La semaine dernière je me suis rendue à un petit déjeuner d’entrepreneurs, j’ai parlé de mon projet devant 40 personnes. Vous avez bien lu 40 personnes, ça impressionne sur le coup et quand j’ai vu les retours positifs je me dis que mon projet est cohérent. Je trouve ça tellement valorisant que mon idée soit validée par des entrepreneurs aguerris et que certains veuillent faire du business avec moi. 
Donc je suis officiellement une “vraie” entrepreneuse. J’ai toujours eu cette envie en moi d’entreprendre, mais ça restait un joli rêve, maintenant je le vois se rapprocher à grands pas. Ça fait peur et ça booste en même temps.

Dans le même temps, je poursuis mes rendez-vous à la CCI pour approfondir certains points. Notamment, le nom de mes produits. Alors après plusieurs tentatives et de recherches sur ces fameux noms, j’avais mis de côté, car aucune idée ne me plaisait vraiment. Et puis j’ai eu l’illumination si on peut dire en parlant avec une copine qui se trouve actuellement en vacances en Australie. D’un coup; j’ai trouvé sans qu’elle le sache; elle a débloqué un problème sur lequel j’étais depuis un moment. Je ne le dirais jamais assez, mais parler de son projet aide réellement à avancer. 
Être entrepreneuse c’est aussi ça, savoir écouter les autres, prendre le temps de se poser, réfléchir et trouver les idées qui correspondent au projet.

La photo de l'humeur de blogueuse du 28 juin 2019

Cette photo c’est le premier élément de ma nouvelle vie, ma première carte de visite en tant qu’entrepreneuse. Ça n’est pas la définitive, mais celle que je donne pour le premier contact. 
Ce petit bout de carton représente le premier pas et me rend très fière. 

Cet article m'a tant plu

Pour les nombreuses copines qui sont aussi en création ou jeunes entrepreneuses, je partage un article préventif. D’ailleurs je le dis souvent être seule quand on porte un projet est difficile.
On a pour habitude de ne parler que des bons côtés. Être seul maitre à bord,avoir le dernier mot, choisir ces clients ou travailler selon ces horaires et ces besoins. Mais attention il y a aussi le revers de la médaille. En effet, on décide seul ce qui implique de faire des choix sur des domaines extérieurs à nos compétences, penser à tout, gérer la pression. Pour éviter d’exploser en plein vol et surtout éviter de baisser les bras, prenez soin de vous.
L’article invité de Islagraph vous donne quelques conseils pour aussi se préserver, entreprendre c’est bien, mais sur du long terme c’est mieux.
Surtout, parlez si vous sentez que vous êtes sur le fil et que cela devient intenable.
Parlez à votre entourage, à d’autres entrepreneurs laissez sortir ce mal-être avant qu’il ne fasse des dégâts irréversibles.

Vie de femme

Dans mon dernier article je vous ai parlé de la féminité et de comment l’assumer. Il n’y a pas de recette miracle dans cet article, je parle juste de mon expérience et comment la danse m’a aidé à cultiver ma féminité. Je pense qu’on peut toutes avoir besoin à un moment de notre vie de retrouver cette féminité. 
Parfois on l’oublie, on la met de côté, on n’a pas le temps et puis on se rend compte qu’elle nous manque. 
En préparant cet article, j’ai vu que de nombreuses activités se développent autour de cette thématique. 
Je n’en ai jamais testé de spécifiques et si vous l’avez fait n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

La musique du moment

Cette musique c’est une copine qui me l’a fait écouter, parce qu’elle connait bien mes goûts. 
Elle me l’a mise à fond dans la voiture un soir avant qu’on sorte autant vous dire que la voiture s’est transformée en karaoké géant. Ça sera peut-être notre chanson de l’été.

Et pour vous l'humeur est au beau fixe ?

16 commentaires

  1. Je suis ravie de voir que tes projets prennent forme et que tu avances dans ton nouveau projet ! Félicitations ! Et ce n’est que le début ! 🙂 En effet, on ne peut rien faire sans organisation quand on n’a ni horaire défini, ni patron/chef/collègue sur le dos. Mais on finit par trouver son rythme et tu me sembles avoir déjà un bel équilibre 🙂 Bravo en tout cas !

  2. Bonjour Elise. Pour avoir travaillé à partir de la maison pendant quelques années, je dirais qu’on se doit de prendre des pauses durant la journée. Exemple, s’il y a un petit café près de chez toi, t’y rendre pour une trentaine de minutes. Ou le faire pour l’heure du lunch. Cela permet de voir des gens et sortir de ton environnement. 😉

    1. Elise

      Tu as tout à fait raison Josée, il faut prendre des pauses mais parfois dans le feu du travail je ne veux pas arrêter ce que je fais, pourtant s’aérer un peu le cerveau fait du bien.
      Je pense essayer un espace de coworking à la rentrée de septembre pour rencontrer des gens et ne pas toujours être à la maison.

  3. Coucou,
    C’est un plaisir de lire ton article!
    Je me suis lancée dans l’entrepreneuriat il y a peu et la gestion de la vie perso (vie de couple, entretien de la maison, prendre soin de soi…), la gestion du pro (l’administratif, se former et rechercher des clients pour l’instant), celle du blog plus la gestion de d’autres projets que j’essaye de faire évoluer, ce n’est pas forcément évident. Alors avoir le retour d’expérience de personnes dans une situation similaire, ça fait du bien.
    Félicitations pour l’évolution de ton projet en tout cas 🙂 Tu as l’air d’être sur une très bonne lancée. Je te souhaite de réussir!
    Tia

    1. Elise

      Hello Tia, oui je te comprends avoir toutes ces casquettes à gérer n’est pas évident. Et encore je n’ai pas officiellement lancée l’activité.
      Tu es dans quoi toi ? Ca fait du bien de voir qu’on a toutes les mêmes problèmes et qu’on passe par les mêmes étapes, c’est important d’avoir du soutien.

      1. Je suis en premier lieu Webmaster freelance. Mais je fais aussi de la gestion de réseaux sociaux et de la rédaction. Tout ce qui touche au monde du digital et internet me fait kiffer haha 🙂
        J’espère avec le temps acquérir un maximum de compétence et d’expérience 🙂
        Tia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.