Pourquoi je Japon es-il si différent, la deuxième partie de mes drôles de découvertes japonaises.

Voilà la suite de mes petites “vérités” japonaises, pour vous expliquer un peu plus pourquoi le Japon est un pays si différent.
Le propre du voyage est de découvrir une autre culture et un mode de vie différent, au Japon vous allez être servis!
Pour relire le premier épisode, où je vous ai évoqué d’autres petites différences c’est par ici.

Les japonais sont gentils, voire trop

Vous allez me dire ça c’est une qualité. En effet les japonais sont très polis et font attention à ne pas déranger ceux qui les entourent. Se dire bonjour est tout un cérémonial qui pourrait faire sourire. Mais la bienséance et l’étiquette sont fortement ancrées dans la culture japonaise. Et c’est là que je vous dirais même un peu trop ancrées.
Cette extrême politesse, fait des japonais des gens qui ne prennent pas d’initiative et qui sont lents. Pour l’anecdote on a passé 20 minutes à la caisse du Daiso car l’employé voulait savoir si on souhaitait jeter ou non l’étiquette de la valise que l’on venait d’acheter. On a bien essayé de lui dire qu’on s’en fichait de cette étiquette. Par peur de mal faire il n’osait pas la jeter alors qu’on lui demandait de le faire.
Ça reste très agréable d’avoir des personnes serviables mai parfois un peu plus d’énergie ça ne fait pas de mal.

La nourriture c’est toute une aventure

Alors là, grand moment : la gastronomie japonaise!
Déjà au Japon on peut manger à peu près partout et tout le temps.Ce qui n’est pas pour me déplaire.
Pas un temple sans ses petits stands de dango mochi, de glace au matcha et ses distributeurs de boissons (chaudes ou froides).
Par contre il arrive assez souvent que vous ne sachiez pas réellement ce que vous mangez, mais ça n’empêche pas de splendides découvertes. Et vraiment il faut se laisser tenter, j’ai adoré la nourriture au Japon.
Je vous donne un petit aperçu de ce qu’on a pu déguster.

De gauche à droite, de haut en bas :
Glace au deep Matcha, brochettes d’Omoicho Market à Kyoto,
les dango mochi sauce soja et Ramen de chez Ichiran
De gauche à droite, de haut en bas :
Les sushis de Shibuya,
Le porc “tonkatsu” de Tomikinton à Kanazawa et l’okonomiyaki à Osaka

Le traditionnel Kaiseki

Le Kaiseki est le repas traditionnel japonais mêlant dressage élégant, finesse des techniques culinaires et produits de choix.
J’ai vu arriver des dizaines de petits plats, parfois chauds, parfois crus,parfois colorés et très souvent sans explications en anglais. Chaque bouchée étaient donc une réelle surprise mais quel bonheur (sauf les huîtres chaudes du petit déjeuner ça malheureusement ça n’est pas passé). C’était un peu devenu un jeu avec mon mari de deviner de quoi était composé le plat avant de le goûter.
Croyez-moi ça nous a valu quelques fous rires.
Un très bel article sur le sujet a été réalisé par le Hoshino Resort Magazine.

Je vais devoir lever le voile sur les sushis, ils sont à tomber parterre. Vraiment ils sont raffinés, déclicats et bien moins onéreux que chez nous. De plus le bœuf est à la hauteur de sa réputation notamment le Matsusaka, le troisième bœuf le plus réputé du Japon.
Se promener et se laisser tenter dans les marchés ne m’a pas déçu. J’ai dégusté des oursins sauce soja pour la première fois de ma vie et j’en ai encore l’eau à la bouche.

Ne cherchez pas l’eau à table

Bon là je sais vous allez me dire on s’en fiche on s’envoie du saké à tous les repas. Ben non quand même faudrait pas rouler sous la table avant le dessert.
Au choix du thé à l’orge mais surtout du thé vert. Pour mon mari qui déteste ça, il a eu la bonne idée d’apprendre à dire “eau” en japonais avant de partir et ça lui a bien servi. Là encore ils sont très serviables et donc ils nous ont servi au verre à chaque fois. Le côté serviable se vérifie encore là, vous pouvez demander 5,10 ou 20 fois on viendra toujours vous servir au verre. En 3 semaines on a une carafe d’eau dans un restaurant de gare à Kobé. Manger en buvant du thé ne me dérange pas spécialement mais ça peut déranger sur du long terme.

Interdiction de se moucher

Non c’est pas interdit, interdit, mais c’est très mal vu. Au Japon on ne se mouche pas en public, c’est considéré comme une impolitesse absolue. Se moucher bruyamment et faire sortir ces microbes n’est pas très bien vu par les japonais.
A l’inverse renifler, même très fort est tout à fait acceptable. Honnêtement dans le métro aux heures de pointe la coutume du reniflage m’a vite saoulé dérangé et dégoutté.
Là encore un beau paradoxe japonais.

Bains publiques, pas pudiques

C’est de notoriété publique les japonais sont pudiques. Ils ne se touchent que très peu, ne se font pas la bise et se saluent de loin pour se dire au revoir. Pourtant se balader cul nu à côté de vous et de profiter des bains publics ne les gêne pas du tout. Cette tradition du bain non mixte (public ou privé) est encore bien présente au Japon. Et je dois vous dire que passée la première fois, un peu déroutante on a trouvé ça très agréable.
Outre le côté très agréable du bain chaud (source thermale ou non ) ils sont aussi très bien équipés.

La tradition du bain public

Pour vous donner une idée, je vous fais un topo rapide du déroulement.
Dans le vestiaire il y a des paniers pour déposer vos affaires. La seule chose que vous pouvez prendre pour aller au bain c’est une mini serviette de visage.
Puis vous passez du côté du bain. Mais avant d’y entrer, il est obligatoire de se laver. Vous prenez toujours tout nu votre petit tabouret et vous vous installez devant “une station de lavage” si on peut dire. En gros c’est un miroir, un robinet, une douchette et tout un tas de produits de beauté. Le tout étant de se laver à côté des autres assis sur votre tabouret comme si tout était normal.
Les bains publics sont très bien équipés.
Il y a tout ce qu’il faut pour se laver le corps et les cheveux; tous les petits accessoires de toilettes et parfois même des soins visage et/ou corps. Après tout ça, vous pouvez tranquillement vous glisser dans le bain.
Avec plus ou moins de facilité selon la température.
Attention ni les cheveux, ni la petite mini serviette ne doivent aller dans l’eau.

Le bain public révèle les paradoxes du Japon. On ne se fait pas la bise dans la rue mais on se balade tout nu au bain sans aucune gêne. Cependant attention si vous avez des tatouages on peut vous refuser l’entrée du bain public. Le tatouage a encore une connotation très négative car cet art est pratiqué par la mafia.
Malgré ça c’est un réel moment de détente et de plaisir après de grosses journées de visite.

Des plaques d’égouts tellement mignonnes

C’est un fait le Japon est un pays délicat et raffiné. Même en baissant les yeux et en voyant les plaques d’égout vous vous en rendez compte. Certaines sont juste sculptées aux emblèmes de la ville mais la plupart sont même peintes. Oui vous avez bien lu chaque ville a ses plaques d’égout décorées selon les merveilles à y découvrir ou selon son emblème.
C’est certes pas ce qu’il y a de plus joli à photographier mais franchement ce soucis apporté au détail est incroyable.
Je vous propose un petit échantillonnage des plus jolies que l’on ai croisé.

De gauche à droite, de haut en bas :
Osaka
Kobe, Himeji, Shirakawa-go

Faire la queue, partout, tout le temps

Là c’est mon âme de Française impatiente qui parle. Comment font-ils pour faire la queue aussi souvent et trouver ça totalement normal ?!?
Devant les restaurants, les magasins, le métro, les passages piétons, en fait partout. Vous me direz ils sont nombreux, très nombreux. La seule agglomération de Tokyo représente 42 millions de personnes (l’aire urbaine la plus peuplée au monde au passage). Une telle densité de population implique forcément de patienter au quotidien. J’avoue qu’attendre 1h30-2h pour manger me serait insupportable.
Cela nous est arrivé à Osaka on a voulu manger chez matsusakagyu yakiniku, on nous annonce 1h30 d’attente.
Franchement on a pas du tout regretté, ce fut un régal!
Alors je vous avoue que voir les Japonais attendre sagement me fascine parce que comme vous le savez je ne suis pas patiente. Ils sont nombreux, ils le savent et prennent leur mal en patience dans le calme et la discipline.

Je vais me répéter et vous dire que ce pays est vraiment incroyable. Il est si différent que les mots me manquent pour vous décrire ce qu’on ressent quand on y est.
Ces quelques petites différences ont pavé notre voyage et l’ont rendu encore plus beau!

Peut-être aviez déjà entendu quelques anecdotes sur le Japon, n’hésitez pas à me dire lesquelles en commentaire.

Je vous dis à la prochaine et Salut!

18 commentaires

    1. Elise

      Je te souhaite de pouvoir y aller, vraiment on y a passé 3 semaines incroyables!
      Tout m’a émerveillé, les villes, les paysages, la façon de vivre, un dépaysement total!!!
      Osaka est aussi un temple de la gastronomie japonaise.

  1. J’ai adoré ton article !! 😀
    Au moins s’ils sont trop gentils c’est que logiquement ils sont plus respectueux que chez nous, et ça, ça doit quand même faire plaisir !
    Côté alimentation je trouve les cornets de glace trop beaux !! Pas fan de l’idée de boire du thé pendant le repas, surtout que je n’aime pas spécialement ça. Timide comme je suis, je n’aurais pas osé demandé l’eau et me serait déshydratée sur place !! 😀
    Pour ce qui est de se moucher en public, je dirais encore : respect ! Pas étonnant qu’ils reniflent tout le temps vu qu’ils ne peuvent pas se moucher !! 😀
    Les bains publics, je n’aurais pas aimé. Faire la queue partout non plus, je serais devenue hystérique !

    1. Elise

      Oui la gentillesse est appréciable mais trop est parfois l’ennemi du bien comme on dit. J’ai mangé de la glace à chacune de nos étapes tellement j’ai aimé la glace au matcha.
      Je comprends quand on es timide demander constamment de l’eau ça peut être déplaisant. Pour les bains publics ça paraît fou, les japonais si pudiques et réservés font ça en toute tranquillité.

  2. Article très intéressant ! Je savais qu’au Japon, le fait de se moucher était mal vu mais je ne savais pas qu’ils reniflaient autant… Ça me rappelle ma vie d’expatriée au Portugal qui font exactement la même chose. Je dois bien avouer que ça m’insupportait haha !

  3. En voyant tes photos, je comprends mieux pourquoi tu regrettes la bouffe, ça donne envie. L’attente est moi ça fait deux.
    Je suis allergique au pollen, mais une grosse grosse allergique, donc le Japon n’est pas dans mon top 3 des pays à visiter malheureusement. Et entendre les gens renifler mon Dieu. Pour finir, j’adore les culs nuls 😅

    1. Elise

      Ah oui pour la nourriture j’y retournerai direct, les sushis toi qui adore ça tu serais ravie!
      Effectivement les gens qui reniflent sans arrêt c’est le truc qui fini part te porter sur les nerfs lol et les culs nuls moi ça me dérange pas non plus surtout que le cadre de certains bains est juste magnifique!!!!

  4. Quel dépaysement ! Et les photos de nourriture me mettent l’eau à la bouche !!! Pour les bains publiques ça m’a fait rire. On en a fait en Islande, pareil sources chaudes. Et la première fois que j’ai dû me doucher à poil devant les autres nanas ça m’a fait bizarre. Mais une fois passé le cap, c’était vraiment pas bien grave ! Merci pour le voyage en tout cas !

    1. Elise

      Et c’est tellement agréable les sources chaudes, quand t’as passé la journée à marcher et à visiter c’est un pur moment de détente.
      La nourriture c’est un pur régal! Je rêve des sushis que j’ai mangé à Kyoto!!!!

  5. Je suis carrément pour que le fait de se moucher en public soit interdit partout sur terre ! Hahaha
    Par contre il paraît que les japonais mangent très peu et que les portions sont assez petites, avez-vous mangé à votre faim quand même ?
    Apparemment on trouve aussi des glaces avec des goûts de sorte très diverses et variées… du thé matcha, au double cheese, en passant par des goûts à la viande et j’en passe, assez original non ? Tu en as croisé des glaces de ce style ? 😂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.