L'humeur de blogueuse du 16 mai 2019, pour un peu plus sur mon quotidien. Le rendez-vous pour suivre ma vie de trentenaire.

Nouveau rendez-vous sur le blog : Mon humeur de blogueuse.
Je vous retrouve désormais tous les 15 jours pour faire le point sur tout ce qui a animé ma vie ces dernières semaines.
En toute simplicité, je vous parle de ce qui m’entoure, me touche ou me révolte. Il n’y aura pas toujours les mêmes sujets d’abordés, ça évoluera selon mes envies.

Je faisais jusqu’alors les états d’esprit du vendredi, mais finalement le format ne me convenait plus. Un point toutes les semaines me semblait trop fréquent. Même si actuellement j’ai beaucoup de choses à raconter, c’était trop redondant pour être intéressant.
J’ai donc pris mon petit cahier de brouillon (oui les blogueuses ont des montagnes de cahiers) et je me suis demandé comment j’allais vous proposer ce nouveau rendez-vous. Après quelques jours de réflexion, “l’humeur de blogueuse” a vu le jour!
Je vous laisse me dire en commentaires ce que vous pensez de ce nouveau format.

Humeur générale

Je râle souvent et beaucoup, mais mon humeur est très bonne!
Mon projet professionnel est hyper motivant, même si se lancer seule peut faire peur.
Finalement comme on dit qui ne tente rien n’a rien.
Je crois en mon projet et je l’ai confronté à des inconnus cette semaine et ça s’est bien passé.
Du coup j’ai de la motivation pour faire plein de choses, cette dynamique de création impacte plus que ma vie professionnelle.
C’est super chouette alors j’essaye de mettre à profit cet élan créatif!

Boulot

Humeur de blogueuse du 17 mai 2019, ma création d'entreprise ou comment revenir à mon premier amour le voyage.

Vous l’avez peut-être vu/lu je suis sur un projet de création d’entreprise. Je vous en parlerais plus longuement dans un article, le pourquoi, le comment, je vous dirais tout promis. Alors je ne vous cache pas que la tâche est énorme, il faut penser à tout et surtout faire les choses dans l’ordre. En grande impatiente, j’aurais envie de brûler les étapes, de faire que les choses qui me plaisent. Mais j’ai ma belle-sœur mon garde-fou, qui me canalise et m’évite de partir dans toutes les directions. Elle me donne du travail pour creuser mon projet et j’ai l’impression d’être de nouveau à l’école. Pourtant j’aime cette discipline, j’ai besoin d’un cadre pour avancer. C’est plus facile d’être épaulé et soutenu quand on se lance dans une création d’entreprise.
Je vous donne juste un indice, je retourne à mon premier amour le voyage.

La photo de l’humeur de blogueuse du 16 mai 2019

La photo de la semaine du 17 mai 2019, les tests des fleurs pour notre mariage champêtre. Un souvenir magique.

Il y a 1 an au mois de mai 2018 je faisais des essais avec les fleurs pour notre mariage.
Revoir ces photos m’a fait tellement plaisir, préparer notre mariage a été un des meilleurs moments de l’année 2018. Si vous vous mariez cette année profitez-en ça passe très vite!

Cet article qui m’a tant plu

J’ai lu cet article sur le rapport au corps sur le blog de Péche&Eglantine
Sans trop savoir pourquoi cet article m’a énormément touché. Et puis il m’a fait prendre conscience que nous sommes très durs avec notre corps. On lui reproche une marque par ci, des kilos en trop par là, un bouton qui se pointe un matin sans prévenir.
Et finalement, on a passé 30 minutes devant la glace à se dénigrer. Oui j’ai aussi cette facilité à ne voir que mes défauts, parfois seulement, parce que le reste du temps je suis carrément canon! Non sans rire je me trouve plutôt pas mal, on a le corps qu’on a et qu’on mérite. Le mien il me convient, on est plutôt potes lui et moi.
Oui j’ai des kilos en trop, enfin selon certains, mais pas selon moi. Je n’ai jamais détourné le regard devant mon corps, il n’est pas parfait certes. Ça ne m’empêche pas de le bichonner tous les jours et je suis sûre que cela joue dans notre relation.
Comme elle le dit dans son article, on oublie souvent de se reconnecter avec son corps et donc on oublie d’être bienveillants envers ce dernier. Elle donnait quelques pistes pour ré-apprivoiser ce corps qu’on a délaissé.
J’ai trouvé son approche très intéressante et pas moralisatrice. Ce qu’il faut retenir c’est qu’être en accord, ça doit venir de vous. Personne ne peut le faire à votre place. Les compliments extérieurs sont un facteur mais on est aussi responsable de cette perte de connexion.

Vie de femme

Je vous ai parlé au-dessus de notre rapport au corps. Dans cette idée aussi de faire attention à notre corps, tout un business s’est développé.
Ce n’est pas pour vous parler uniquement de cosmétiques que je vous dis ça. Maintenant on a aussi le business des protections hygiéniques. Parce que selon des articles,des études, des beauty gourous…les protections traditionnelles seraient de vrais produits toxiques. Alors bien sûr comme toutes les femmes je ne veux pas mettre n’importe quoi dans mon corps. Mais quand on voit les prix de ce genre de produits ça fait réfléchir.
Du simple au triple pour certaines marques, là aussi il y a un filon à exploiter. Et je ne vais pas mentir j’ai changé mes habitudes de consommation peut-être jusqu’à la prochaine étude sur le sujet. Cela est-il normal d’exploiter les peurs et de vendre des produits sains plus chers ? Sachant que d’autres pays proposent déjà ces produits à des prix abordables…

La musique du moment

Je n’ai pas découvert cette chanson récemment, mais elle est apparue plusieurs fois sur spotify. Une fois ma playlist finie j’ai eu la surprise d’entendre Orelsan à de nombreuses reprises. Je n’aime pas spécialement le rap, mais cette chanson me transporte. Je ne peux pas l’expliquer, mais j’adore le beat et je le reconnais le texte est bien.

L’article à succès

Je suis allée fouiller mes statistiques pour vous dire quel article vous avez le plus aimé ces 15 derniers jours.
Roulement de tambour, c’est la bucket list de blogueuse à succès qui remporte les suffrages!
Peut-être est-ce son côté humoristique qui vous a plu ?
J’avais envie d’un peu de légèreté parce que dans ma vie quotidienne je suis toujours en train de rire.
Et parce que je ne me prends pas au sérieux même si je sais que je suis une Queen!

Voilà pour ce premier rendez-vous de l’humeur de blogueuse, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez!

8 commentaires

  1. bonnaud marie françoise

    j’ai bien aimé ton article et oui c’est un peu mieux que l’humeur du vendredi. j’ai lu l’article de pêche et églantine, j’ai apprécié l’article sur le yoga.
    moi aussi je commence à m’occuper de moi, c’est surtout de me remaquiller , simplement pour aller faire les courses, même si je mets 10 mns pour les faire, et ça fait du bien et autour de moi les personnes l’on vu et ça remonte le moral.

      1. C’est sympa comme format, j’aime bien le fait de se livrer comme ça !! J’espere Que ton projet pro va décoller comme tu le souhaites… perso en ce moment je fais un peu du sur place c’est difficile à vivre !! Peut-être que ca me ferai du bien d’oser m’exprimer comme tu le fais…

        1. Elise

          Hello Lara, merci pour ton passage sous cet article humeur.
          Tu fais du sur place sur quoi ? Ne te gêne pas si tu veux reprendre le format de l’humeur de blogueuse ou simplement te créer un format qui te permette de t’exprimer. Parfois ça fait du bien de lâcher prise.

    1. Elise

      hello Charlène, j’avais envie de renouveau et d’aborder plus de sujets différents sur ce billet d’humeur.
      Je crois que prendre soin de son corps nous aide à mieux l’accepter et à nous sentir bien même si parfois on l’aime pas beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.