the wife un film sur le féminisme

The wife, seulement une histoire de féminisme ?

Joe Castleman; écrivain à succés part avec sa femme Joan et son fils David; en Norvège recevoir le prestigieux Prix Nobel de littérature. On découvre cette famille tournée depuis toujours vers le génie créateur de Joe, l’écrivain infidèle et égocentrique mais très attachant. En fausse seconde place, sa femme Joan est le ciment de cette famille dysfonctionnelle. Elle se débat avec un amour qui la ronge et une dévotion qui l’étouffe.
Et si ce voyage au sommet du succès venait faire éclater un secret de famille ?

Les Pour

Les personnages, le jeu d’acteur du duo Glenn Close et Jonathan Pryce est incroyable. Il y a une alchimie qui se dégage de ces acteurs même si le schéma de couple est déjà usé; lui en égoïste, génie littéraire, infidèle et elle en spectatrice et assistante de sa vie.
La modération de paroles, les regards de Glenn Close sont le fil rouge du film.

La mise en scène est parfaite
Les décors très justes effet club de lecture cocooning qui donnent une force supplémentaire à l’histoire.
La musique certes attendue (vous ne trouverez pas de hard rock) mais qui vient se poser sur certaines scènes comme troisième personnage entre Joe et Joan.

L’effet feel good, entendez par-là que le film vous donne un sentiment de pouvoir tout réussir et entreprendre comme Joan.

the wife être une femme et s'épanouir
Glen Close et Jonathan Pryce complices dans The Wife

Les Contre

L’image de famille dysfonctionnelle, le fils qui veut être reconnu comme écrivain par un père super star et égocentrique.
Le couple usé par le temps, que les rancœurs ont fini de ronger.
Les infidélités trop nombreuses de Joe qui donneront un dernier coup de poignard à son épouse.

Une vision de la femme un peu archaïque, comme coincée dans une vie qui n’est pas la sienne.

Des flash-backs un peu trop appuyés et évidents.

Mon avis

L’histoire est attendue

En effet l’histoire n’est pas novatrice; le couple qui s’étiole et la mère qui porte tout à bout de bras, on connait la chanson. Cependant pour moi cela va un peu plus loin. Je ne crois pas que Joan se soit laissée avoir par son mari et qu’elle se réveille le jour de son Prix Nobel.
Elle a toujours su ce qu’elle faisait et quels arrangements avaient été pris entre eux pour que leur vie fonctionne. L’histoire montre qu’elle sait très bien avec qui elle vit et qu’elle ne découvre pas la personnalité de son mari.
Lorsqu’elle parle au biographe, on sent qu’elle mesure la portée de la vie de son mari sur la sienne.

Le film montre aussi le travail d’une vie de couple, tout est une question de choix et de limite que l’on peut supporter. Que tant que la relation fonctionne comme des vases communicants elle est pérenne. Le moment de rupture c’est lorsque Joan voit que ces fameux vases sont brisés; elle continue à donner à quelqu’un qui ne fait que prendre.

The Wife, une féministe

Le sacrifice de la vie de femme pour celle de son mari est bien sûr le centre du film. Résolument ce film est féministe mais je dirais un féminisme positif. Il porte les valeurs du “tout est possible” malgré le fait d’être une femme. Joan porte tout sur ces épaules sans être dans la pleine lumière mais cela est possible. Elle a pu écrire, faire de son mari un roi comme elle le dit dans le film, élever ses enfants. Elle a agit dans l’ombre comme combien de femmes ? Ne dit-on pas que derrière chaque grand homme se cache une femme ? On la voit sur la dernière scène devant un cahier et une page blanche prête à écrire sa vie et plus à la laisser filer.

the wife le film qui donna un golden globe à Glen Close

Pour conclure je vous conseille ce film, les acteurs et la mise en scène en valent réellement le coup. Il y a un vrai effet rebond où l’on se dit que tout est possible, qu’être une femme n’entrave pas nos rêves et nos envies.
Alors avez-vous vu ce film ou pensez-vous le voir prochainement ?

Si vous avez envie de lire une autre de mes chroniques vous pouvez retrouver celle de The Greatest Showman.

Moi je vous dis à la prochaine et Salut!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.