The wife seulement une histoire de féminisme ?

Joe Castleman part avec sa femme Joan pour la Norvège où il doit y recevoir le Prix Nobel de littérature. 
Et si ce voyage venait révéler un vieux secret et une rivalité acerbe ?

On découvre la famille Castleman entiérement dédiée à la réussite de père et écrivain de la famille. 
Le film est presque un huit-clos puisqu’il s’agit exclusivement de la relation de couple de Joe l’égocentrique écrivain attachant et de sa femme Joan faux second rôle de la famille car elle en est en fait la locomotive.

Construction du récit et ambiance

La première scène est l’annonce de la nomination de Joe pour le Prix Nobel de littérature et la majorité de l’intrigue se déroulera en Norvège les jours précédents la remise.
De nombreux flashbacks viennent nous éclairer sur le passé et la vie de ce couple qui a toujours baigné dans l’écriture.

Malgré une construction des personnage très attendue, lui en génie égocentrique et elle en femme totalement dévouée, le jeu d’acteur est majestueux. 
La scène d’ouverture et la scène finale se font écho, une euphorie est palpable dans ce couple qui partage tout en se voilant la face.

De plus les décors sobres et graves de l’hôtel en Norvège ajoute une ambiance dramatique à cette histoire, on sent que quelque chose va arriver. 
La mise en scène met à l’honneur ce duo entre une Glenn Close dans la modération qui a un regard qui en dit long tout le long du film et Jonathan Pryce en mari tyrannique et attachant.
J’ai aussi beaucoup aimé la bande son : si vous voulez la découvrir elle est ici.

 

Ce film reflète aussi une génération de femme qui n’a pas pu ou eu le droit de faire ces propres choix face aux hommes. Des femmes qui n’ont pas pu s’imposer dans la vie, ni choisir leur voie.
Mais ne vous y m’éprenez pas Joan n’est pas la petite épouse qui se réveille d’un coup. Elle sait très bien quel rôle elle joue dans sa famille et son couple. Elle a choisi d’accompagner son mari malgré ces travers d’homme et d’écrivain. On découvre quel travail il faut faire pour maintenir une famille à flots et combien une femme peut endurer pour protéger ceux qu’elle aime.

Un film sur le féminisme et les choix difficiles imposés aux femmes

Avez-vous vu ce film ? Pensez-vous qu'il soit engagé dans la cause féministe ?

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.