Emilie Wapnick vous explique ce qu’est un multipotentialiste.

Multipotentialiste, oui ce mot existe je vous jure.
Pas tellement répandu comme mot car notre société préfère les experts et les cases bien définies. Chez le multipotentialiste la case n’existe pas et n’a pas de contour.
D’ailleurs le métier de spécialiste connaît un vrai boom ces dernières années et dans de nombreux domaines.
Heureusement, il n’y a pas qu’un type de profil et on tend vers la reconnaissance de ces personnes aux compétences multiples.

Définition Wikipédia : La multipotentialité est un terme éducatif et psychologique qui se réfère à la capacité et à la préférence d’une personne d’exceller dans deux ou plus de deux champs différents.Il peut également se référer à une personne dont les intérêts s’étendent sur plusieurs domaines, plutôt que d’être fort dans un seul. En revanche, les personnes dont les intérêts se trouvent globalement dans un même domaine sont appelés “spécialistes”.

Multipotentialiste versus spécialiste

Même si ça n’est pas mon cas, je reconnais cette qualité chez les autres.
Etre spécialiste, avoir un domaine de compétences bien précis et être une source d’informations. Il faut des spécialistes, des gens qui ont aussi la patience de faire avancer leur domaine et de rester focaliser sur une seule chose.

D’ailleurs j’adore écouter les gens qui parlent de leur sujet ou passion et qui sont intarissables. Parfois même j’envie les personnes qui sont hyper qualifiés dans leur domaine.
Je suis même admirative de ces personnes parce que je n’ai pas cette capacité.

On me l’a fait remarqué un jour de façon assez maladroite. Apparemment je ne m’intéressais à rien enfin plutôt que je m’intéressais de façon superficielle à tout.
Pour ma part, je ne voyais pas où était le mal, avoir des centres d’intérêts plus que variés et qui m’apportent chacun une satisfaction temporaire. Et c’est totalement vrai je me découvre de nouvelles passions tous les jours; je regarde un reportage, je vois une vidéo ou un article sur internet et j’ai envie de me lancer ( c’est peut-être aussi comme ça que le blog est né). Je n’ai pas l’envie d’aller me spécialiser sur quelque chose parce que c’est renoncé à d’autres et je ne veux pas me priver, alors je fais selon mes envies.
Cet apprentissage me permet de réutiliser mes compétences dans d’autres domaines.

Multipotentialiste et fière de l’être

J’ai donc entrepris de fouiner sur internet j’adore fouiner, mais je ne suis pas toujours très douée. Du coup j’ai trouvé plusieurs articles sur le sujet et ça m’a permis de mettre un mot sur ce que je suis et de comprendre que ça n’était pas une fatalité.
En effet je suis une multipotientialiste. Ce qui veut dire passer du coq à l’âne, trouver de l’intérêt à de nombreuses choses et les abandonner aussi vite. Je ne ressens pas le besoin de tout connaître d’un sujet, mais pour autant ça ne me pèse absolument pas. Je suis dans l’action/création plutôt que dans la réflexion et l’attente, je fais mon expérience en essayant.

Alors comme tous les enfants j’ai un jour voulu être vétérinaire, maîtresse d’école et puis bien d’autres choses; sauf que cette multiplicité ne s’est jamais envolée.

Encore aujourd’hui j’ai des idées qui fourmillent dans ma tête mais j’essaye d’ordonner ce petit monde.
Vous me direz lances-toi, t’as rien à perdre. Eh bien j’y travaille, un petit projet est en cours et il verra peut-être le jour dans quelques mois…

Et vous quel est votre avis là-dessus, vous êtes plutôt chez les spécialistes ou les multipotientialistes ? Si vous voulez vous faire une idée, je vous mets le lien d’un test.

Savoir si vous êtes multipotientialise

Le site d’Emilie Wapnick

Je vous dis à la prochaine et Salut!

5 commentaires

  1. Je suis clairement multipotientialiste, ou comme dirait ma grand mère “une girouette”. Je m’intéresse à beaucoup de choses, le seul problème c’est que je n’ai pas assez de temps pour approfondir tous les sujets et ça me frustre un peu. Lorsque j’étais petite, je voulais devenir archéologue puis professeur des écoles, en agrandissant webmaster puis auto-entrepreneur, etc… Je regrette de ne pas avoir su m’investir dans un domaine précis. J’essaye par moment de me recentrer mais ça repart de plus belle… ^_^

    1. Elise

      Bonjour Stéphanie,
      Pour moi ça n’est pas frustrant j’ai su faire avec ce côté de ma personnalité “curieuse de tout” et c’est vrai j’aime découvrir de nouvelles choses même si elles ne me passionnent que quelques temps. Les seules choses que j’ai gardé depuis toujours sont les loisirs créatifs, je réfléchis d’ailleurs à me tourner vers ça pour ma vie professionnelle parallèle lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.