Moi et le pole emploi, je vous raconte la réalité d'être demandeur d'emploi en 2018.

J’ai enfin découvert “les joies” d’être demandeur d’emploi. Pour moi l’éternelle active, atterrir à Pole Emploi c’était un peu Koh Lanta.
Enfin j’avais ma petite idée pas très bonne sur le Pole Emploi. Pourtant je me dis que je vais lui laisser le bénéfice du doute.
Franchement j’étais loin de me douter que serait le parcours du combattant d’être demandeur d’emploi en 2018.

Je m’attends donc à avoir un rendez-vous avec un conseiller. Ce même conseiller qui aide autant un plombier, une gestionnaire de paie ou un jeune post étude à retourner vers l’emploi. Pour savoir comment je suis arrivée dans la case demandeur d’emploi, vous avez cet article.
Là vient la première interrogation comment peut-on aider tout le monde et personne en même temps ?
Je vais mener l’enquête et je vous dirais si j’ai éclairci ce point.

L’inscription à Pole Emploi

  • Premier grand moment. Voilà le lien vers le site de Pole Emploi, à la première page déjà ça donne le ton.
    Croyez-moi c’est tout un processus. Donc ça commence sur le site. Je réponds à tout un tas de questions (assez classiques je ne m’inquiète pas) et puis c’es tout. Sur le coup, pas de mail avec des identifiants ou quelque chose qui pourrait y ressembler.
    Une bonne semaine après je reçois un courrier avec mon identifiant. Et un autre le lendemain avec le mot de passe….ah en fait je n’étais pas vraiment inscrite.
    On me précise aussi que pour simplifier les démarches tout passera via leur site. Quand je lis ça sur le coup, j’y crois.
    Pole Emploi et moi on doit pas avoir la même définition du mot “simplifier”.
    Du coup on me demande de me connecter et de finaliser mon inscription…. hein ? Ok je me plis aux consignes.
    Il me faut tout retaper, mes informations personnelles, mon parcours etc.
    À ce moment-là on me propose un rendez-vous pour fin janvier, vous me direz on est presque mi-janvier.
    Donc bon je choisis la première date disponible soit le 23 janvier…. faut pas non plus être trop pressé. Mais je me dis que d’ici là j’aurais le temps de postuler à plein d’offres (et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’alu).

Le dossier de demandeur d’emploi

  • Suite à mon inscription on me demande une première vague de papier, entre autre les attestations employeurs. Comme je suis hyper organisée mes papiers sont bien rangés. Hop je les scanne, je les mets en ligne trop contente de pouvoir faire avancer mon dossier rapidement.
    Vous aussi vous y avez cru sauf que; y a toujours un “sauf que”.
    Un de mes anciens employeurs ayant plusieurs filiales au sein de son entreprise ça pose problème.
    Je dépendais d’une filiale pour l’agence où j’étais en poste. Mais c’est la “maison mère” qui me payait donc y a pas le même nom sur tous les documents…Et là c’est le drame mon document est refusé.
    Après avoir fait tout le tour du site et râler comme un putois, j’abandonne, je renomme juste le document et là ça passe.
    Tout ça pour ça, j’ai cru que j’allais casser mon ordi.

Le dossier #2

Puis on m’a demandé d’autres documents, mais pas 1 ou 2. Non, on me demande toutes les fiches de paie d’août 2016 à décembre 2017.
Là encore j’ai tout sur mon ordi (merci à ma maman comptable qui m’a appris à faire très attention avec ces documents). Je me lance donc et je télécharge les documents pour chaque employeur.
Tu sens arriver le problème ?
Eh oui ça fait trop de documents donc pour un de mes employeurs ça ne passe pas. J’arrive à mettre 5 documents pas plus. Je me dis que je vais le faire en plusieurs fois, mais là encore c’est impossible, le site ne veut rien entendre. Et là un mail arrive me disant que mes documents sont refusés, car il en manque. Mais nom de dieu je vais finir par prendre des calmants. Je veux bien vous les filer mes papiers, mais votre plateforme ne le permet pas. Je lis tout en bas de cet email qu’il est impératif que j’envoie ces documents avant le 01 février et que si je n’arrive pas à le faire en ligne je peux les envoyer par courrier. Pour le modernisme on repassera.

La recherche continue

Entre-temps je postule à des offres via l’espace de recherche et honnêtement je ne suis pas trop regardante.
Je veux bien faire pleins de choses que ça soit de la vente, du secrétariat ou de l’accueil.
Sauf que Pole Emploi te limite dans tes recherches et dans la diffusion de ton profil…..bon c’est décidé je passe au lexomil!
Tu dois en effet choisir un emploi parmi tout ce que propose le site.
Impossible de juste mettre vendeur ou secrétaire, c’est soit l’un soit l’autre et en plus il faut préciser.
Mais moi je m’en fiche de vendre des courgettes ou des t-shirts je veux juste travailler. Je veux juste pouvoir postuler à plusieurs choses différentes pour avoir plus de chances de repartir vite fait au boulot.
La vente ça c’est bon ça représente 95% de mon parcours pro donc pour le reste je peux acquérir des connaissances.

J’ai donc postulé à une offre de vendeur en tissus. L’offre ne tournait qu’autour de la vente et terme de tissu j’ai quelques connaissances.
Ma grand-mère était couturière, ma mère coût, tricote, tapisse des meubles. Je devrais pouvoir apprendre les bases rapidement.
Eh bien croyez-le ou non ma candidature a été refoulée par un conseiller Pole Emploi. Il a estimé que mon profil n’était pas en adéquation avec le profil recherché… Certes je n’ai pas toutes les compétences. Mais le candidat qui a 100% du profil recherché existe-t-il ?!?
Bon là vraiment je baisse les bras, je jette l’éponge, je rends mon tablier, bref je vais me coucher.

Le mot de la fin

Franchement être demandeur d’emploi en 2018, c’est un défi. Il faut être motivé et croire en ses propres capacités.
Je sais que les conseillers ont énormément de dossiers à suivre, que c’est difficile d’orienter tout le monde. Quand on voit à quel point c’est restrictif de postuler via Pole Emploi on se tourne vers d’autres sites.
Alors pour finir j’ai rendez-vous le 23 janvier (donc demain) avec un conseiller pour évaluer ma situation. On verra bien ce qu’on me propose. En attendant j’ai passé un entretien et pas grâce à Pole Emploi, affaire à suivre…

Je vous dis à la prochaine et Salut!

11 commentaires

  1. Je me retrouve dans ton article !!! En mai, après avoir fini mon M2, j’ai fait aussi une rupture conventionnelle mais plus complexe que toi : multi-employeur… Et l’un de mes employeurs était mon père, je te raconte pas les pièces justificatives demandées, et de nouvelles chaque semaine… J’ai pas lâché parce que ça faisait 10 ans que je bossais et du coup je “méritais” ces indemnités après ces années de cotisations… J’ai retrouvé un job au bout d’1mois (sans leurs aides) mais j’ai qd meme eu un rattrapage de mes indemnités… Il faut s’armer de patience et ça ira 😉

  2. Franchement, je me serais aussi arrachée les cheveux ! C’est horrible, tu perds plus de temps avec la technologie que si tu postais tes papiers. J’espère que ton rendez-vous du 23 s’est bien passé et que tu as pu préciser tes attentes. A force d’être super spécifique, Pole Emploi nous perd. Bon courage !

  3. Lea

    Ma pauvre, c’est pas une mince affaire pole emploi… J’y suis moi-même depuis un moment et j’essaye de suivre une formation (ça les a affolé quand j’ai annoncé le mot) et ils m’on dit de faire les démarches par moi-même et que ce n’était pas les priorités de financement de Pole Emploi, génial hein ?!
    Enfin bref, ayant été vendeuse pendant deux ans, je trouve que ce qui marche le mieux c’est le porte à porte… Parce que ça peut arriver qu’ils aient besoin de quelqu’un de manière immédiate imaginons un arrêt maladie soudain, ils vont fouiller dans leur papier et décrocher leur téléphone, plutôt que de faire des recherches sur internet et pole emploi… Enfin pour moi ça a toujours marché comme ça alors que jamais via leur site… En tous cas je croise les doigts pour toi 🙂

  4. C’est amusant j’ai dans mes articles en brouillon un billet humeur et mon amour pour Pôle Emploi ! Et encore là tu es juste confrontée aux « basiques » emmerdes avec eux. Mais persévère sans eux ! Ils m’avaient refusé une candidature, j’ai trouvé l’annonce sur un autre site et j’ai obtenu un entretien. Courage !

    1. Elise

      Je crois qu’on a tous à un moment ou un autre affaire à eux, mais je suis contre la perte de temps et là c’est la chose que cela m’apporte. J’ai perdu 2h mercredi et je vais en perdre encore 2h vendredi, je préférerais les passer à chercher vraiment du boulot.

  5. Pingback: Moi et le Pole Emploi #2 – MissBougnette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.