Moi et le changement…

 

Il y a 3 mois j’ai  décidé de changer.
Cette décision a été dure à prendre, elle m’a pris plusieurs mois de réflexion je dirais même plus d’une année, mais une fois le chemin fait dans ma tête c’était impossible de faire machine arrière.
Il aurait été plus simple pour moi de continuer à subir (oui c’est réellement mon ressenti) ce quotidien qui m’apportait une sécurité financière et sociale mais aucun épanouissant personnel.

Je ne suis pas une aventurière (ça je vous l’ai déjà dit) et tout chambouler d’un coup ça me faisait peur. Je suis quelqu’un de conventionnel; je n’ai pas une vie remplie de folies, de plans de dernière minute et de projets extraordinaires; non j’ai une vie tout à fait normale et simple (ce qui me convient très bien).
J’aime prévoir, gérer et contrôler ce que je fais mais désormais je vis dans l’incertitude, je ne vais pas en mourir, mais j’ai dû m’adapter. Je ne sais pas de quoi demain sera fait, je ne sais pas ce que je vais faire de mon avenir, mais je sais que je devais prendre cette décision.
J’ai aussi peur de ne pas être capable de changer, de faire autre chose que ce j’ai toujours fait.

 

J’ai la chance d’être soutenue, entourée de gens de positifs qui croient en ce changement et qui croient en moi.
Cette décision on l’a prise à deux avec monsieur, sans lui je me serais enlisée dans ce quotidien qui me bouffait.
Mon entourage me rassure pendant les moments de doute, sur mes capacités à rebondir, mon adaptabilité et sur la nécessité qu’il y avait à changer.

Mais changer c’est aussi assumer, assumer qu’on est pas bien dans ce qu’on fait, ce qu’on vit.
Changer c’est faire quelque chose pour avancer et contribuer à son propre bonheur.

Je suis prête à redonner du sens à mon quotidien et puis je ne suis pas la première à changer de voie, ça serait peut-être long, mais pas insurmontable. Je veux me diriger vers une activité qui me corresponde et me comble (c’est trop demandé ?) même je pensais avoir trouvé ma voie.
Alors ça fait plusieurs semaines que je réfléchis, que je me documente, que j’envisage pleins de pistes (bon il faut aussi faire le tri parce que des idées j’en ai beaucoup) et croyez-moi je vais trouver, ça j’en suis convaincue.

 

Je vous dis à la prochaine et Salut!

 

Lire la suite...

Chronique : La revanche de Blanche

Résumé : Blanche de La Motte n’a pas connu son père et peu sa mère, Emilie Le Guilvinec, partie le rejoindre en Nouvelle-France. Avant de mourir, celle-ci révèle à sa fille comment elle a été déshéritée, bannie des salons. Blanche ne l’oubliera jamais. Elevée à Paris chez sa marraine, Ninon de Lenclos, elle assiste à la première des Précieuses ridicules. Une révélation: Blanche sera comédienne dans la troupe de Molière. Volontaire et fragile, elle aimera trois hommes, dont, en secret, le jeune Louis XIV. Son amitié avec la Montespan, entre fascination et rivalité, l’entraînera au coeur des intrigues de la Cour et de la plus criminelle d’entre elles, l’affaire des poisons et des messes noires. Menacée, Blanche sort ses griffes. Qui cherche à lui nuire? Les vieilles Précieuses? Une des maîtresses du roi? Ses demi-frères qui veulent la cloîtrer? Réussira-t-elle enfin à venger sa mère? Des coulisses de Versailles aux loges des théâtres, ce roman sensuel et captivant mêle avec panache le jeu des ambitions déçues, les passions et les man?uvres de ces grandes dames obsédées par les pouvoirs occultes.
Pages : 442
Auteur : Emmanuelle de Boysson
Edition : J’ai Lu

Lire la suite...

Les rondes, les autres et moi

Aujourd’hui je vous parle d’un sujet qui me touche de très près. Oui un vrai sujet de fille, mais un sujet trop rarement abordé, encore un tabou de notre société.
Comme on ne peut plus rien dire dans le monde dans lequel on vit, il faut faire attention à tous les mots qu’on emploie et comment on les emploi.

Lire la suite...