Madame voyage

Je vous ai dit que j’avais une formation dans le monde du voyage (eh oui ma petite dame j’en connais un rayon) oui j’ai passé pas mal de temps à en vendre et à en créer. Et croyez-moi le voyage c’est pas que les supers photos hypers instagrammables que vous voyez toute la journée, bon ça en fait partie mais y a pas que ça.

Pour moi le voyage c’est plus que cela et c’est surtout un souvenir. J’ai commencé très jeune avec mes parents (et là je les remercie vraiment de ce beau cadeau qu’ils m’ont fait) partir à l’étranger ça n’a pas de prix et tout voir avec des yeux d’enfant c’est magique. Découvrir un autre pays et toutes ces richesses ça vous marque, je me rappelle encore de ce voyage en Egypte quand j’avais 11 ans (le repas dans le désert chez les bédouins, une vraie pépite….) et la fierté de faire un exposé à toute ma classe à mon retour de vacances (le clou du spectacle).
Ça restera mon tout premier souvenir de voyage lointain et je pense que c’est lui qui m’a un peu poussé dans cette voie.
Bon je vous vends pas l’histoire de la fille qui a eu une révélation sur son avenir en traversant l’Egypte ancienne mais y a de l’idée.

Photo by Daniel H. Tong on Unsplash

Et depuis tout ce temps (oui parce que mes 11 ans sont bien loin) j’ai continué à découvrir pleins de coins sympas en France et beaucoup plus loin (le dernier en date ? La Jordanie, promis je vous raconterai tout plus tard).

Mais n’allez pas croire que je crapahute partout version « Pékin Express » non ça c’est vraiment pas pour moi.
J’aimerai vous raconter de folles anecdotes quand je partais sur les routes avec pour seul compagnon mon paquetage.
Que je passais mes nuits entre un hamac et une yourte, que je prenais un scooter pour découvrir une plage ou un temple perdus.
Que sur un coup de tête je prenais un billet pour Kuala Lumpur, Buenos Aires ou Zanzibar.
Que j’embarquais mon guide du routard et hop viva la vida, je vais où le vent me porte avec l’imprévu pour seul programme.
Que je connais des dizaines de bars et restaurants locaux à tomber parterre (bon pour ça je m’en sors pas mal quand même) et toutes les supers boutiques artisanales.

Photo by Kalen Emsley on Unsplash

J’admire les gens qui peuvent voyager comme ça aller où bon leur semble et voir au jour le jour mais j’en suis tout simplement incapable (moi j’aime prévoir, planifier et tout contrôler… ça fait peur dit comme ça).

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour moi le voyage ça commence avant le départ, au moment de choisir la destination.
La première étape dans l’imaginaire du périple, parce que bien sûr on a chacun une idée de ce qu’on va trouver dans les pays que l’on visite, reste à voir si notre idée colle réellement à la réalité (et là parfois c’est le drame).

Puis l’achat du guide (ma préférence va au Lonely Planet et Guide Michelin) je peux passer des heures en librairie à regarder tous ces beaux guides et à choisir le mien (toujours cette fibre littéraire qui ressort).

Parcourir des blogs, feuilleter des magazines et surtout des brochures (déformation professionnelle) je m’en mets déjà pleins les yeux avant d’y être mais j’adore ça.

Et enfant arrive le meilleur moment (mais aussi le plus long) la construction du programme, le choix des visites (et les boutiques à dévaliser) et des spécialités culinaires à tester.
Je peux passer des heures à remanier mon programme et bien sûr tout noter dans mon petit cahier pour ne « rien » louper de notre voyage (c’est super pratique pour faire les albums photo au retour).
Bon ok je nous laisse aussi du temps libre pour flâner et boire un verre quelque part (ou faire une bonne sieste à l’hôtel).

 

C’est aussi ce que j’aime le plus dans mon métier savoir ce qui plaît à mes clients, quel type de voyageurs ils sont, trouver le programme idéal pour combler leurs attentes tout préparer avec eux et leur trouver pleins d’idées pour profiter au mieux de la destination. Chercher, fouiner et tomber sur le projet parfait pour mes clients mais surtout les voir revenir et me raconter leur périple, savoir que tout s’est bien passé et qu’ils en garderont un souvenir impérissable.

Sachez qu’il n’y a pas de bonne façon de voyager, j’ai appris ça grâce à mes clients.

Ma devise
Il y a autant de voyages que de voyageurs, vous n’avez plus qu’à trouver la votre et voyagez comme vous le sentez!

 

Faîtes le tour du monde ou le tour de France, prenez le large ou les airs, pendant 3 jours ou 6 mois, dormez à la belle étoile ou dans un palace mais profitez-en.
Et surtout dîtes-moi quelles sont vos prochaines vacances ou les dernières (si elles sont déjà passées…oui je sais c’est dur de reprendre le boulot).

 

Je vous dis à la prochaine et Salut!

A voir également

4 commentaires

  1. et bien moi mon prochain voyage c’est une croisière que j’attends impatiemment , c’est pour le mois de novembre et je compte sur toi pour me donner des tuyaux, ok

    1. Bonjour,

      Bien sûr je pourrais vous donner pleins de conseils pour cette future croisière. J’en ai fait déjà deux 🙂
      Bon week-end du 15 août
      Elise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *